Gérer le cloud, partie 1 : Comment les stratégies cloud évoluent

Des environnements de test et de développement aux plateformes d’entreprise à grande échelle, le cloud computing peut désormais gérer presque toutes les demandes métier – en tant qu’un des principaux moteurs de la transformation digitale. Mais où en est la tendance cloud? Quels sont les défis d’une approche multi-cloud? Découvrez-le à travers le premier article de cette série en deux parties.

L’essor du cloud

Le cloud a vraiment pris son envol – et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. Notre environnement actuel, toujours en évolution, exige de la flexibilité et de l’agilité. Cela signifie que les entreprises ne peuvent plus se permettre de prendre d’énormes engagements financiers pour de longs projets de mise en œuvre, ne faisant que dépasser leur capacité de serveur quelques années plus tard. Ils ont besoin de la liberté de passer à l’échelle supérieure ou inférieure, de pouvoir déployer rapidement de nouvelles solutions et d’accéder aux données, n’importe où et n’importe quand.

Pour ces raisons, les entreprises déplacent de plus en plus de leurs données et applications vers le cloud. Et ils ont de nombreuses options pour le faire: de l’IaaS (Infrastructure as a Software), où le fournisseur fournit et gère les ressources du data center et du serveur, au SaaS (Software as a Service), où le fournisseur fournit la pile logicielle complète avec des applications prêtes à l’emploi. L’éventail des possibilités offertes par le cloud est maintenant extrêmement large et varié, et il existe une grande variété de fournisseurs parmi lesquels choisir – chacun avec leurs propres domaines de spécialisation.

Figure 1 : La situation dans de nombreuses organisations aujourd’hui

 

Mix and Match : trouver la bonne combinaison de cloud

À l’heure actuelle, la majorité des entreprises ont un système ERP de base et de nombreuses solutions et modules sur site plus petits et plus ciblés. Ils ont peut-être également une ou deux applications cloud (voir la figure 1), à mesure que les entreprises mettent en œuvre des logiciels et services cloud pour chaque domaine d’application, et s’appuient sur plusieurs fournisseurs de cloud (voir figure 2), cela change. En effet, selon un sondage réalisé en 2017 auprès de plus de 1 000 professionnels de l’informatique, 85% des entreprises poursuivent déjà une stratégie multi-cloud.

 

Source: RightScale 2017 State of the Cloud Report

Managing a multi-cloud or hybrid landscape can be a demanding task.

Figure 2: Dans le futur, des environnements applicatifs de plus en plus distribués.

 

Choisir un environnement multi-cloud peut-être une bonne solution : différents fournisseurs ont des forces différentes, et avec une stratégie multi-cloud, les entreprises peuvent en tirer parti. Dans le même temps, ils réduisent leur dépendance vis-à-vis d’un fournisseur unique et évitent le verrouillage des fournisseurs. Le multi-cloud peut également être utilisé dans le cadre d’un plan de reprise après sinistre pour assurer la continuité des activités.

 

Ne vous perdez pas dans les nuages

Mais à mesure que les environnements cloud ​​se développent, ils deviennent également plus difficiles à gérer. Un environnement multi-cloud peut rapidement devenir un paysage complexe avec un assortiment d’applications, de fournisseurs et de services. Si les divers clouds ​​ne sont pas correctement surveillés, le département informatique devra faire face à un certain nombre de défis.

Par exemple, il est important de comprendre les politiques de sécurité des fournisseurs. Si vous travaillez avec des informations sensibles, vous devez savoir où sont stockées ces données, car certains pays sont régis par des règles de confidentialité moins strictes. L’utilisation de plusieurs clouds signifie également que le personnel informatique doit se tenir au courant de plus de correctifs, de mises à jour et de droits d’accès. Et il devient plus difficile d’obtenir une image claire des modèles de tarification et des coûts, car de plus en plus de fournisseurs de cloud sont impliqués.

Sans cloud computing, il est impossible pour les entreprises de poursuivre une initiative de numérisation. Cependant, avec diverses options, telles que le cloud hybride et le multi-cloud, il peut être difficile de trouver la bonne stratégie. De plus, la gestion d’un paysage multi-cloud ou hybride peut être une tâche exigeante qui prend beaucoup de temps et de ressources – mais ce n’est pas obligatoire.

Rendez-vous à l’article suivant pour savoir comment les services cloud gérés et les partenaires informatiques peuvent vous aider à concevoir une stratégie et à maîtriser vos clouds.

 

>> Explorez nos services Cloud

>> Calculez la complexité de votre infrastructure cloud

>> Vers le deuxième article de notre série : Gérer le cloud, partie 2 : appréhender la complexité du cloud

Publications similaires

Green IT : Comment réduire la consommation d’énergie dans les Datacenters
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
ERP Cloud : le cas des fusions-acquisitions
En savoir plus
Quels sont les principaux usages du Cloud ?
En savoir plus
En savoir plus

Contact
Contact

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter.