L’intégration du cloud dans une architecture hybride

cloud-intégration

L’hybridation comme socle de votre futur paysage IT ? Mais comment associer une installation on-premise aux nouvelles solutions cloud ? Cet article vous propose une vue d’ensemble et une analyse des principales technologies d’intégration du cloud dans votre système.

Malgré la tendance des entreprises à migrer de plus en plus leur système d’information vers le cloud, les serveurs hébergés localement sont encore très utilisés. La raison ? De nombreuses solutions personnalisées ont été développées, entraînant ainsi des problèmes de compatibilité. Au sein d’une même entreprise, les différents services affichent cependant des exigences de plus en plus élevées, et les solutions personnalisées hébergées sur le cloud représentent la meilleure manière de répondre rapidement à ces nouveaux besoins. À l’ère du tout numérique, l’enjeu est particulièrement important : les entreprises ne peuvent plus se permettre de perdre du temps sur des projets de mise en œuvre trop longs. La question est donc de trouver la meilleure manière d’intégrer différents outils au sein d’un même paysage informatique.

Le défi de l’hybride

Il existe plusieurs plateformes d’intégration sur le marché, mais laquelle choisir ? Dois-je l’héberger sur site ou sur le cloud ? Quels sont les connecteurs disponibles et ceux dont j’ai besoin ? Quel format de données doivent utiliser mes applications ? Et comment les divers cycles de maintenance vont-ils affecter mes opérations ?
Les clients SAP ont le choix entre deux options : les services d’intégration de SAP HANA Cloud Platform et SAP Process Orchestration, qui combine les solutions SAP Process Integration et SAP Business Process Management. Chaque offre répond à un objectif particulier et présente des avantages spécifiques.

Parmi les fonctionnalités :

  • Des connecteurs pour la communication entre les systèmes, permettant aux processus de franchir les barrières traditionnelles
  • Un outil d’ETL pour le transfert de larges volumes de données vers le cloud, comprenant des fonctions de filtrage et de mapping
  • Le protocole OData, compatible avec l’utilisation des applications SAP Fiori à tous les niveaux
  • Du contenu d’intégration pré-configuré pour connecter rapidement des scénarios standard – dont la moitié est également compatible avec des systèmes non SAP

À chacun sa solution

À l’heure actuelle, la solution SAP Process Orchestration répond mieux à l’intégration de systèmes hébergés localement. Il est cependant possible de la combiner avec des solutions cloud. Le choix de la plateforme dépend de plusieurs facteurs : l’architecture existante, le contenu standardisé, le coût, la date de mise en production souhaitée, les options de connectivité ou encore des attentes des différents services de l’entreprise. Il est donc capital pour les entreprises d’analyser précisément l’existant avant de choisir une plateforme d’intégration.

itelligence organise des ateliers capables d’évaluer les systèmes informatiques, les interfaces, la stratégie en matière d’IT et l’architecture cible. À la fin de la session, les participants ont ainsi acquis une idée précise du type de solution qui leur correspond le mieux.

Publications similaires

Green IT : Comment réduire la consommation d’énergie dans les Datacenters
En savoir plus
SAP S/4HANA : Entrez dans l'ère numérique
En savoir plus
Quels sont les principaux usages du Cloud ?
En savoir plus
Cloud : Prospective à l’horizon 2020
En savoir plus
ERP Cloud : le cas des fusions-acquisitions
En savoir plus
Due Diligence
En savoir plus
Suivez-nous sur le site suivant :