SAP Cloud Platform : Au coeur de la transformation numérique

Sans titre-1

SAP S/4HANA est essentiel dans la transformation numérique de nombreux clients SAP, mais ce n’est pas l’unique composant. A travers cet article, nous explorons en quoi SAP Cloud Platform peut aussi être un atout important pour les entreprises à la recherche de la meilleure stratégie cloud.

Jusqu’à présent, l’objectif de l’informatique a toujours été d’accroître l’efficacité des processus. Cependant, nous arrivons aujourd’hui au bout des possibilités d’optimisation, et les coûts de nouvelles améliorations du paysage informatique sont désormais souvent supérieurs aux bénéfices qu’elles peuvent apporter. L’erreur la plus commune est alors de considérer la transformation numérique comme un outil d’optimisation, lorsqu’elle est en réalité un moyen de transformer l’entreprise et ses processus. Les fabricants traditionnels sont en train de progressivement céder la place aux prestataires de service.
Petit à petit, les prestataires de service gagnent du terrain sur les industriels traditionnels, et les entreprises qui en prennent conscience et s’adaptent pourront ainsi réinventer leur activité, avant d’être victimes de la dure loi du marché. Heureusement, de nombreux exemples de réussite existent déjà.

Associer les atouts du cloud et du on-premise

Mettre en œuvre une transformation numérique nécessite des technologies intelligentes et une stratégie informatique adéquate, en plus de nouveaux projets pour l’entreprise. « SAP Cloud Platform, ou SCP, en représente l’un des composants essentiels » déclare Lorenz Beckmann, responsable SAP CP chez itelligence. Pour quelle raison ? Les solutions cloud ne remplaceront jamais totalement les systèmes hébergés localement. En revanche, ces derniers ne seront plus utilisés à l’avenir que dans des contextes long terme, standardisés et essentiels à l’entreprise. Le cloud permet une meilleure agilité, ce qui en fait la meilleure option pour développer des applications en interne ou pour répondre à des besoins urgents. De cette manière, les entreprises peuvent répondre aux changements du marché bien plus rapidement, ou explorer de nouveaux modèles économiques sans devoir lancer des projets informatiques à grande échelle. « Nous pouvons même envisager des logiciels « jetables » – autrement dit, des outils qui n’ont d’utilité qu’à court terme », ajoute M. Beckmann. « Par le passé ceci aurait été impensable d’un point de vue économique ; or c’est maintenant une formidable opportunité. »

 

SAP HANA Cloud Platform The glue that holds everything together

SAP Cloud Platform : « Le ciment qui soutient tout l’ensemble »

Une base technique pour des processus intelligents

Pour fonctionner, ce principe hybride nécessite une plateforme centrale qui intègre à la fois les applications locales et les applications cloud. En d’autres termes, d’après Lorenz Beckmann, « un ciment qui soutient tout l’ensemble ». C’est précisément le rôle de SAP Cloud Platform. Cette plateforme lie tous les éléments entre eux, y compris des applications critiques pour l’entreprise telles que SAP ERP ou la nouvelle suite SAP S/4HANA. Mais elle se connecte également à la composante agile, sur le cloud, donc à des applications modulables basées sur des normes Internet ouvertes, et essentiellement conçues pour un fonctionnement en réseau. On peut citer notamment SAP Ariba, SAP Fieldglass, SAP SuccessFactors, les solutions Concur, ainsi que SAP Hybris Cloud for Sales. Les logiciels internes ou personnalisés peuvent également être intégrés.

« Grâce à SAP Cloud Platform, vous pouvez dorénavant adapter une large gamme de solutions standards à vos besoins individuels » déclare Lorenz Beckmann. C’est en général l’argument qui achève de convaincre les détracteurs du cloud, étant donné que le concept du « à prendre ou à laisser » ne tient plus. Par ailleurs, la plateforme est fournie avec une diversité de services qui facilitent l’intégration harmonieuse d’applications développées en interne avec d’autres systèmes informatiques, tels que la gestion centralisée des autorisations. « En plus de tout ceci, on retrouve l’expérience utilisateur SAP Fiori. Les utilisateurs continuent de travailler avec une interface cohérente, à l’esthétique moderne, et ne remarquent même pas que diverses solutions personnalisées fonctionnent en arrière-plan » ajoute M. Beckmann.

Intégrer un écosystème complet

La seule chose que la numérisation ne peut pas changer, c’est la manière dont une entreprise fonctionne en interne. L’Internet des objets (IoT) donne naissance à de nouveaux partenariats avec les fournisseurs, les prestataires de service et les clients. Les fabricants, les utilisateurs et les techniciens peuvent échanger les données d’un capteur les uns avec les autres, au bénéfice de chacun. SAP Cloud Platform joue alors le rôle d’interface, et permet des autorisations d’accès personnalisées en fonction de contenus spécifiques.

 

Publications similaires

Green IT : Comment réduire la consommation d’énergie dans les Datacenters
En savoir plus
SAP S/4HANA : Entrez dans l'ère numérique
En savoir plus
Quels sont les principaux usages du Cloud ?
En savoir plus
ERP Cloud : le cas des fusions-acquisitions
En savoir plus
Cloud : Prospective à l’horizon 2020
En savoir plus
Due Diligence
En savoir plus
Suivez-nous sur le site suivant :