Qu’Est-Ce Que le Cloud Hybride ?

itelligence provides you with a definition for the hybrid cloud and explains what advantages it has as a bridge solution to the cloud

Le cloud hybride est une combinaison de cloud public et de cloud privé, qui mutualise les avantages de ces deux modes de consommation : du cloud privé on-premise ou externe (géré par un prestataire de service) associé à du cloud public.

Le concept de cloud hybride dépend des exigences de l’entreprise, mais un élément fondamental est certainement l’intégration sans faille des applications et des services. Une telle infrastructure agile offre clairement des avantages concurrentiels et peut permettre de réaliser de réelles économies. Pour de nombreuses entreprises, le cloud hybride représente une solution de transition idéale pour passer progressivement à une stratégie de cloud.

Structure Générale d’un Cloud Hybride

Généralement, une architecture de cloud hybride est composée d’un cloud privé préexistant hébergé dans un data center traditionnel, associé avec un ou plusieurs cloud publics et un ou plusieurs cloud externes, eux-mêmes hébergés dans le(s) data center(s) d’un prestataire de Managed Services. Il est donc indispensable de mettre en place une intégration continue entre les différents clouds pour assurer une migration sans difficulté, de l’interopérabilité, ainsi qu’une administration uniforme.

L’emplacement des différents services informatiques dans le modèle dépend entièrement de l’entreprise :

  1. Par exemple, une entreprise peut décider que toutes les données sensibles doivent rester on-premise et que seules les informations non confidentielles peuvent être stockées sur des serveurs cloud.
  2. Une autre possibilité est de laisser l’intégralité du stockage des données dans l’entreprise et de n’utiliser que la puissance de calcul d’un cloud externe.
  3. Parfois, l’inverse est aussi la bonne solution : La puissance de calcul est fournie on-premise, et toutes les données sont hébergées sur du cloud public.

Ces trois possibilités vous donnent une idée de la flexibilité que peut offrir un concept de cloud hybride.

Le cloud hybride combine de manière avantageuse les clouds privés et les cloud publics et est géré à partir d’une seule et unique plateforme

 

Cloud Public : Avantages et Inconvénients

Avec un cloud public, les entreprises utilisent une partie d’un data center accessible au public, et ses services. Les applications informatiques sont louées auprès d’un fournisseur externe et les collaborateurs accèdent aux applications et/ou aux services en utilisant un frontend (interface utilisateur graphique, GUI), un navigateur Internet ou via une API.

La puissance de calcul, l’espace de stockage, les capacités du réseau ainsi que le matériel comme les routeurs, les serveurs ou les pare-feu peuvent être utilisés en tant que services (Infrastructure as a Service, IaaS). Des environnements de développement d’applications web peuvent être aussi créés (Platform as a Service, PaaS) et un accès par navigateur à des logiciels peut être accordé (Software as a Service, SaaS). Parmi les fournisseurs de cloud publics, les plus connus sont Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et Google Cloud Platform (GCP).

Les Avantages du Cloud Public :

  • Garantie de disponibilité des services grâce à des centres de données répartis dans le monde entier et aux mesures de sécurité des hyperscalers, en concordance avec les règles locales
  • Une capacité d’évolution presque illimitée, puisque le coût est basé sur l’utilisation réelle des ressources (“pay as you go”), ajustable à tout moment en fonction des besoins, comme dans le cas des pics de commandes pour une activité saisonnière
  • Des coûts d’investissement faibles, car le data center de pointe est disponible en externe, de sorte que les clients n’ont pas à investir dans la modernisation de leur propre infrastructure

Les Inconvénients Potentiels Cloud Public :

  • La sécurité des données peut être une source de préoccupation si le lieu de stockage n’est pas fixé par contrat
  • De plus, l’utilisation du cloud public dans un espace à utilisateurs multiples peut créer des incertitudes car l’infrastructure doit être partagée avec d’autres clients qui sont généralement inconnus
  • Les possibilités d’individualisation peuvent être limitées pour certaines demandes des clients en raison de l’infrastructure matérielle standardisée, prévue pour un trop grand nombre d’utilisateurs
  • Des risques de continuité des activités peuvent survenir en cas de défaillance des systèmes critiques et si le concept de haute disponibilité ne prévoit pas l’utilisation de plusieurs zones de disponibilité (emplacements)

Cloud Privé : Avantages et Inconvénients

La volonté de contrôle, de sécurité et d’individualisation pousse les entreprises à exploiter elles-mêmes leur environnement de cloud computing. Elles veulent s’assurer que leurs services fonctionnent exclusivement sur un environnement informatique privé et dédié, et qu’ils ne soient accessibles qu’aux collaborateurs autorisés. Les synonymes courants du cloud privé sont également “cloud d’entreprise” ou “corporate cloud” ou encore “cloud interne”.

Le cloud privé peut être techniquement mis en œuvre en virtualisant l’infrastructure informatique existante et en rendant ces services cloud accessibles soit via le réseau interne de l’entreprise, soit via des réseaux publics correctement cryptés (Virtual Private Network, VPN). En fonction de la taille et de la complexité de l’entreprise, l’exploitation de son propre centre de données (cloud privé interne) peut être la deuxième meilleure solution par rapport à la collaboration avec des partenaires externes (cloud privé hébergé).

Les Avantages du Cloud Privé :

  • Efficacité élevée grâce à la disponibilité des systèmes existants et à la possibilité d’ajouter de nouveaux systèmes ainsi que des services sur mesure en fonction des besoins et des exigences individuels de chacun
  • Indépendance vis-à-vis des prestataires externes et un contrôle total de l’accès aux services du cloud privé
  • Influence sur la définition des règles de sécurité et de protection des données
  • Un potentiel d’économies considérable par rapport aux infrastructures informatiques classiques grâce à une utilisation plus importante du matériel et des serveurs

Les Inconvénients Potentiels du Cloud Privé :

  • Plus de travail administratif pour l’informatique interne et moins de temps pour développer des innovations
  • Les nouvelles technologies comme l’Internet des Objets (IoT) ou le machine learning (ML) doivent être mises en œuvre et maintenues par les utilisateurs eux-mêmes
  • La mise en œuvre des normes de sécurité les plus récentes nécessite des produits, des services et des ressources spécifiques
  • Des coûts plus élevés pour l’infrastructure, la mise en œuvre et la maintenance par rapport à un cloud public
  • Il est plus difficile d’être à jour par rapport aux dernières normes de protection des données, comme le RGPD
  • Risques ou fuites de sécurité potentiels si les outils et les paramètres de sécurité ne sont pas conformes aux normes les plus strictes

Cloud Hybride : Avantages et Inconvénients

Pros and Cons of the Hybrid Cloud

Le cloud hybride est un système dans lequel la plateforme cloud et ses services, mis à disposition par les fournisseurs de cloud public, s’intègrent de manière aussi transparente que possible à un cloud interne/privé. En fonction des besoins, qui peuvent changer avec le temps, les charges de travail et/ou les données peuvent être déplacées de manière très flexible entre les différentes composantes.

Contrairement aux approches dites “multi-cloud”, dans lesquelles chaque environnement de cloud est généralement géré séparément, le cloud hybride est géré par une seule plateforme de gestion.
Cependant, le défi est de bien séparer les différentes applications ou les processus d’entreprise. Il peut être encore plus difficile lorsqu’il s’agit de déterminer si ces applications ou ces processus sont soumis à la protection des données.

La mise en œuvre d’un cloud hybride exige de la fiabilité, non seulement d’un point de vue technologique, mais aussi du point de vue de la disponibilité des applications et des services ainsi que du traitement et de la protection des données.

Les Avantages du Cloud Hybride :

  • Les cloud hybrides bien pensés combinent le meilleur d’un cloud privé et d’un cloud public
  • Une flexibilité maximale grâce à la combinaison du cloud privé et du cloud public
  • Simplicité d’augmentation de la puissance de calcul pour faire face aux pics de demande
  • L’utilisation à la demande des services publics dans le cloud permet de maîtriser les coûts
  • Une liberté de choix concernant la mise en place des services de cloud privé ou public pour des charges de travail spécifiques
  • Un potentiel d’économie considérable grâce à l’élasticité et au concept d’utilisation à la demande

Les Potentiels Inconvénients du Cloud Hybride :

  • Des coûts éventuellement plus élevés si la redondance entre les modèles de cloud n’est pas réduite ou supprimée.
  • Des efforts conceptuels et de mise en œuvre initiaux potentiellement plus importants en raison d’une analyse complète des processus informatiques et opérationnels qui doit aboutir à un concept d’utilisation précis
  • La complexité peut être sensiblement plus élevée, ce qui peut augmenter la charge de travail des ressources informatiques si aucun outil d’automatisation et de gestion n’est mis en œuvre ou utilisé

 

Qui Devrait Considérer un Cloud Hybride Comme la Solution Idéale ?

Lorsque l’on compare les avantages et les inconvénients des différents concepts de cloud, il est alors évident que l’argument clé pour choisir une approche hybride est sa flexibilité. Le choix d’une organisation de choisir un cloud hybride ou non dépend de plusieurs facteurs, notamment : Quels objectifs stratégiques l’entreprise s’est-elle fixés à court et moyen terme ? À quelles réglementations est-elle éventuellement soumise ? Et quel est le degré de standardisation des différents processus et applications ?

En réalité, on peut dire que le cloud hybride est un bon choix pour les organisations qui…

  • ont besoin d’une structure cloud flexible, qu’ils peuvent adapter à leur charge de travail de manière dynamique
  • doivent traiter de grandes quantités de données, par exemple pour la BI
  • utilisent des applications de manière temporaire, ou veulent en introduire de nouvelles rapidement
  • sont soumises à des règles juridiques et de protection des données très strictes, mais souhaitent néanmoins utiliser les ressources et les services flexibles du cloud public
  • opèrent à l’échelle mondiale et ne veulent pas gérer des cloud privés ou des centres de données sur chaque site
  • ne veulent rien précipiter et préfèrent migrer progressivement leurs charges de travail vers le cloud

 

Exemples d’Applications du Cloud Hybride

En raison de sa grande flexibilité, le cloud hybride s’adapte à une multitude de cas d’utilisation, par exemple :

Charge de Travail Variable ou Croissante

Les applications métier se développent très rapidement, et pour se préparer à l’augmentation de la charge de travail, il est conseillé d’exploiter des services dont la charge de travail change ou augmente dans le cloud public. Plus stable, les charges de travail constantes ou sensibles aux données (par exemple, des processus de production) pourraient convenir plutôt à un cloud privé ou même à une exécution on-premise.

 

The processing of big data is a possible field of application for the hybrid cloud

 

Utilisation du Big Data

Lorsqu’une entreprise effectue une analyse de données importante, le volume exact peut être difficile à prévoir. La solution pourrait être de s’appuyer sur les ressources rapidement extensibles du cloud public et de conserver en même temps dans le cloud privé des informations confidentielles ou très sensibles (par exemple pour la paie).

 

 

 

Applications Temporaires, ou Nouvelles Applications

Si une application n’est utilisée que temporairement ou si quelque chose de nouveau doit être testé, l’approche du cloud hybride permet une affectation souple des ressources du cloud public sans avoir à s’engager à l’avance ou à investir dans des dispositifs qui peuvent n’être nécessaires que pendant une courte période.

Réglementations Légales

Certaines industries ont toujours été soumises à des exigences strictes en matière de protection des données. Depuis la mise en place du règlement général sur la protection des données (RGPD) dans l’Union Européenne, presque toutes les entreprises sont concernées. Les acteurs mondiaux, qui doivent faire face à des réglementations dans d’autres parties du monde, bénéficient d’une stratégie de cloud hybride dans laquelle les données peuvent être réparties entre les environnements privés et publics.

Le Passage Progressif au Cloud

Si une entreprise n’a pas encore utilisé un cloud public, une évolution progressive est une option envisageable en termes de ressources humaines et de coûts, ainsi que de minimisation des risques. Par exemple, un petit cloud privé peut être mis en place pour les applications sensibles et certaines charges de travail définies peuvent être transférées vers le cloud public. Des ressources et des services supplémentaires du cloud public peuvent être connectés selon les besoins pour accroître les possibilités de flexibilité.

 

Les Aspects de Sécurité à Prendre en Compte

Avec un cloud hybride, les entreprises ont généralement le sentiment d’avoir plus de contrôle sur la sécurité, car elles peuvent choisir où stocker les données confidentielles ou exécuter des programmes sensibles. Le nombre d’interfaces est idéalement maintenu aussi bas que possible afin d’éviter les risques de sécurité inutiles ou d’accroître la complexité. Toutefois, lorsque cela s’avère utile, une interface sécurisée via la technologie des conteneurisation ou des interfaces API cryptées pourrait être une bonne option.

Dans l’ensemble, les avantages d’une approche hybride sont également valables pour la sécurité, car les entreprises bénéficient d’une architecture informatique qui est mise en place séparément et en réseau en même temps. Cela réduit le risque de fuites de données et en même temps, la structure du cloud peut être étendue de manière flexible en fonction des besoins.

 

Comment Embarquer vers le Cloud Hybride ?

La complexité des environnements informatiques ne cesse de s’accroître, et les structures cloud y contribuent encore davantage. Il ne fait aucun doute que les services informatiques ressentent les attentes des métiers, qui peuvent être exigeantes. De plus, les services informatiques souhaitent fournir des solutions et des services de pointe répondant aux normes de sécurité les plus strictes sans compromettre le confort d’utilisation. Cela conduit en fin de compte à une hiérarchisation des projets ou parfois à l’absence totale d’innovations.

Un partenaire fiable ayant des dizaines d’années d’expérience, non seulement avec les solutions SAP, mais aussi avec l’exploitation de data centers de premier ordre et hautement automatisés dans le monde entier, peut décharger vos équipes informatiques en apportant des innovations et des expériences issues d’autres projets de cloud hybride. Et cela ne peut qu’être bénéfique pour votre entreprise !

Chez itelligence, non seulement nous gérons des centaines d’environnements clients dans nos cloud privés, mais nous combinons également les services de cloud publics avec notre, votre ou tout autre cloud ainsi qu’avec l’environnement on-premise.

N’hésitez pas à nous mettre au défi et laissez-nous vous aider à concevoir un concept de cloud hybride sur mesure pour vous !

 

En savoir plus sur nos services de Managed Cloud

Publications similaires

En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
Green IT : Comment réduire la consommation d’énergie dans les Datacenters
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus

Contact
Contact

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter.