SAP S/4HANA : 3 approches pour entamer votre transformation

SAP S/4HANA fait désormais de plus en plus d’ombre aux anciens systèmes SAP ERP. Cette nouvelle solution permet d’améliorer la prise de décision et de faire évoluer vos business models, en assurant des processus durables et en augmentant la productivité grâce aux interfaces Fiori. Mais malgré tout cela, un point non négligeable vous préoccupe toujours : les erreurs coûteuses lors de la transition.

Alors, comment les entreprises peuvent-elles faire la transition vers S/4HANA ? Quelle voie choisir pour l’adoption ou la migration vers S/4?

Un nouveau départ : l’approche Greenfield

Votre nouveau système S/4HANA sera construit sur un “site vierge”, parallèle à votre système actuel. Cette approche permet à votre entreprise de repartir de zéro et de revoir les processus les plus anciens, et, pourquoi pas, développer de nouveaux modèles économiques. En plus de ce dynamisme, l’approche Greenfield permet à certains départements de vos entreprises de bénéficier des avantages de S/4HANA quasi immédiatement.

Si vous cherchez à économiser du temps et des ressources, vous pouvez vous appuyer sur des modèles et des best practices qui ont fait leurs preuves et qui couvrent les diverses exigences de l’industrie. Comme il ne diffère que légèrement du système SAP standard, le premier prototype est rapide et facile à mettre en œuvre. Quoi qu’il en soit, vous passerez de l’ancien au nouveau à une date convenue.

Le scénario le plus simple ?

Une variante de l’approche Greenfield peut être intéressante si vous souhaitez intégrer plusieurs succursales et branches de votre entreprise. Dans ce cas de figure, la mise en oeuvre commence par la branche où la situation informatique est la moins complexe. Par exemple, l’équipe commerciale française est la première à adopter S/4HANA, qui est connecté à l’ERP au siège en Allemagne. Viennent ensuite les équipes d’entreposage et de service en France, puis l’équipe de production aux États-Unis. Le processus de connexion de l’équipe est facile car la technologie de l’interface est la même qu’auparavant. Cette convergence opérationnelle permet aux services informatiques internes et aux utilisateurs de se familiariser avec le nouveau système et de développer un modèle global pour l’introduction de S/4HANA – jusqu’au moment où le siège de l’entreprise effectue également la transition. De plus, les succursales et les départements choisis peuvent profiter presque immédiatement des avantages de cette nouvelle technologie.

Un mélange d’ancien et de nouveau : l’approche Brownfield

Vous souhaitez conserver vos processus et vos chaînes de valeur ? Vous pouvez envisager une transition qui implique essentiellement la conversion d’un système SAP ERP existant. Même si vous utilisez activement de nombreux programmes et exploitez plusieurs branches, la conversion pourrait bien être votre meilleure option. Cela dit, le système devrait répondre à quelques exigences techniques – les créanciers et les débiteurs, par exemple, devraient déjà avoir été convertis en partenaires commerciaux.

D’abord la conversion S/4HANA, puis les interfaces

Dans un premier temps, l’essentiel du travail se fait dans l’ancien système. Au cours de la phase de préparation, votre intégrateur vérifie si les modules complémentaires et les divers programmes que vous utilisez sont compatibles avec S/4HANA. Les logiciels incompatibles devront être modifiés, supprimés ou remplacés. Le processus de conversion – y compris toutes les données – aura lieu le jour J, mais en arrière-plan. Les utilisateurs ne remarqueront rien car les processus et les interfaces resteront les mêmes, du moins au début. Ce n’est que plus tard dans la phase d’adoption que les nouvelles fonctions et interfaces SAP S/4HANA seront mises en œuvre et visibles par les utilisateurs – module par module également.

Qu’advient-il des données ?

Les données seront migrées : l’une des caractéristiques de l’approche Brownfield est que les données actuelles et historiques sont transférées et converties vers la base de données HANA. Cela signifie que ces données sont disponibles en temps réel et peuvent être exploitées à des fins opérationnelles. Toutefois, dans l’approche Greenfield ou dans l’approche mixte, votre entreprise peut choisir de faire migrer des données spécifiques à un jour donné (et le reste archivé) ou de faire migrer toutes les données en une seule opération.

Un juste milieu est possible : l’approche mixte

Il existe une troisième option pour la transition vers S/4HANA. Cette approche mixte – qui comprend les approches Greenfield et Brownfield – prend le meilleur des deux mondes. L’ancien système sera conservé et mis en œuvre dans SAP S/4HANA, après quoi les processus pourront, si nécessaire, être remaniés dans le nouveau système. Ceci représente un avantage significatif par rapport à une approche purement industrielle, dans laquelle vous ne pouvez adapter les processus existants que de manière rétroactive et dans une mesure limitée. Si vous le souhaitez, la base de données HANA peut contenir non seulement des données spécifiques à la date, mais aussi des données historiques.

 

Learn how to find the right SAP S/4HANA transition path and how SAP expert itelligence supports you.

Alors, comment prendre la bonne décision ?

Les trois approches peuvent différer dans la méthode et la technique, mais pas dans les résultats. Les dépenses et les délais sont également comparables, du moins si vous considérez la transition comme un processus de bout en bout, depuis vos considérations initiales concernant SAP S/4HANA jusqu’à la transition complète de votre entreprise et de ses processus.

La taille du projet dépend principalement du nombre de sections du système, d’utilisateurs, de domaines comptables, d’organisations commerciales et de déploiements. Le degré d’utilisation du système SAP standard – en d’autres termes, le nombre de corrections (y compris les programmes hérités) – est également un facteur. Il faut également tenir compte des ressources internes disponibles dans les services spécialisés et informatiques.

Votre roadmap vers S/4

Il n’y a pas de solution universelle. Il appartient plutôt aux entreprises et aux intégrateurs d’élaborer une stratégie commune. Cela commence par la vérification de la valeur, souvent suivie d’une feuille de route et/ou d’une série d’ateliers sur la stratégie. Les résultats sont des arguments propres au client pour la conversion SAP S/4HANA, la définition exacte du type de transition à effectuer et de la manière dont elle doit l’être et la planification des budgets, des délais, des jalons et du retour sur investissement.

Assurez-vous que votre roadmap contienne les éléments suivants :

  • Votre situation et le paysage actuel du système
  • Calendrier, jalons et stratégie
  • Dépense en fonction de la variante
  • Scénario de mise en œuvre optimal : Version S/4HANA et modèle d’exploitation (cloud, sur site, hybride)
  • Calendrier du projet comprenant toutes les étapes pertinentes

Vous trouverez de plus amples informations détaillées sur la conversion SAP S/4HANA et la feuille de route sur notre site. Si vous avez d’autres questions sur la transition vers SAP S/4HANA, n’hésitez pas à nous contacter personnellement.

Publications similaires

SAP S/4HANA : Bienvenue dans un monde plus Fiori
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
SAP HANA : Réussir la digitalisation de son entreprise en 4 points
En savoir plus
Green IT : Comment réduire la consommation d’énergie dans les Datacenters
En savoir plus
En savoir plus

Contact
Contact

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter.