Tirer parti de l’Internet des Objets pour l’Industrie Automobile

Quand nous pensons à l’Internet des Objets, nous ne pensons plus à ce qui pourrait se passer à l’avenir : il s’agit bien d’une technologie actuelle, existante, utilisée. Les dispositifs connectés se sont infiltrés plus profondément dans des industries comme la fabrication automobile. Netscribes Market Research s’attend à ce que le marché mondial de l’IoT automobile atteigne 106,32 milliards de dollars d’ici 2023, en raison de la nécessité d’une productivité accrue à moindre coût.

Le monde de la construction automobile est en pleine mutation. Pour certains, cela est dû au changement dans la façon dont nous fabriquons les véhicules, mais d’autres affirment que cela est lié à la façon dont nous utilisons et voulons utiliser nos véhicules. Les consommateurs ne veulent plus se rendre chez un concessionnaire pour acheter une voiture. Comme toute autre expérience, ils veulent que leur expérience de l’automobile soit connectée. Les fabricants doivent être directement impliqués avec les clients pour s’assurer que tout fonctionne de façon transparente, pour être en mesure de leur rappeler de faire leur vidange ou leur signaler le changement nécessaire d’une pièce.

Dans ce sens, toute entreprise qui n’intègre pas encore l’Internet des Objets dans sa fabrication risque potentiellement de manquer des occasions d’augmenter ses profits et d’économiser temps et argent.

 

Le lien entre Industrie Automobile et IoT

L’IoT est devenu l’une des composantes intégrantes du monde numérique. Beaucoup d’objets et machines peuvent désormais être connectées, via Internet et les moyens du cloud, et cette connectivité devrait croître de façon exponentielle dans les années à venir. En ce qui concerne l’industrie automobile, nous prévoyons qu’il y aura 94 millions de voitures connectées pour les consommateurs d’ici 2021. Lorsque cela se produira, 82% de tous les véhicules fabriqués seront connectés. Pour comprendre l’ampleur de la croissance, il faut tenir compte du fait qu’en 2016, il n’y avait au total que 21 millions de véhicules connectés.

Il est essentiel de souligner que la technologie intelligente, y compris l’Internet des Objets, n’en est encore qu’à ses balbutiements, même si elle connaît une expansion et une maturité rapides. Selon une étude de JD Power à laquelle ont participé des participants de la Génération Z, les consommateurs s’intéressent d’abord aux applications de pointe de l’IoT telles que le régulateur de vitesse adaptatif, l’aide au maintien de trajectoire, le freinage d’urgence et l’aide au stationnement. Cependant, ils sont également attirés par l’idée de connaître la santé de leur véhicule et de savoir s’ils sont en sécurité au volant. Les gens ont soif d’information. Ils veulent être en contact avec les gens qu’ils aiment, ainsi qu’avec les marques en lesquelles ils ont confiance. Les constructeurs automobiles ont un besoin urgent et croissant d’intégrer l’IoT dans leur processus de fabrication, en raison de la concurrence féroce et de l’innovation constante dans ce secteur.

 

L’Utilisation de l’IoT dans l’Industrie Automobile pour plus de Services

L’activation de services supplémentaires peut être le moyen le plus lucratif pour les constructeurs automobiles d’utiliser l’Internet des Objets. Avec la transformation numérique, de nouvelles opportunités de revenus se sont ouvertes qui améliorent également la satisfaction de la clientèle : des services tels que la qualité, les mises à niveau et les services après-vente peuvent améliorer la rentabilité d’une entreprise manufacturière.

  • Qualité et mises à niveau – Lorsque l’on achète une nouvelle voiture, on est heureux, excité de découvrir ses nouvelles caractéristiques et fonctionnalités. Mais, de retour à la maison, on les oublie, on jette le manuel, et on ne les utilise jamais, et cette valeur ajoutée est au final perdue. Mais, une fois l’IoT mis en place, le transfert d’infomations sur ces fonctions particulières est facilité, le consommateur pouvant échanger directement avec le constructeur. Dans un monde où règne la gratification instantanée, surtout pour les générations Y et Z, cette possibilité est essentielle. Plus important encore, le constructeur peut surveiller le véhicule pour s’assurer de sa qualité et proposer des mises à niveau si nécessaire. La perception de la marque par les consommateurs peut s’améliorer au fur et à mesure qu’ils reçoivent des améliorations dans des domaines d’intérêt clés tels que les caractéristiques amplifiées ou la sécurité du véhicule.
  • Services après-vente – L’ajout de fonctions, de promotions, de mises à niveau, de maintenance automatisée, d’offres et de nouvelles technologies de pointe pourrait inciter vos clients à en redemander davantage. L’activation des services saisit et génère des opportunités pour les constructeurs automobiles. Il est facile de suivre les défauts des produits et de traiter les problèmes d’entretien avec facilité. Sur l’ensemble du marché et des modèles d’une entreprise manufacturière, le déploiement des rappels, des mises à niveau techniques et des autres annonces se fait de façon transparente. Les notifications peuvent être envoyées de manière proactive plutôt que réactive, ce qui a un impact positif sur l’expérience client. Avec l’IoT, les entreprises peuvent désormais gérer leur communication avec les véhicules après le point de vente.

Extraction et exploitation des données

Cette connectivité rendue possible par l’IoT prépare les constructeurs automobiles à transformer ce flux incessant de données en actions concrètes et réalisables. La véritable valeur de l’IoT peut être réalisée lorsque les données machine sont analysées pour impacter et révéler divers KPIs tels que la qualité, la maintenance, la productivité et la traçabilité.

L’Internet des Objets peut répondre aux besoins de l’industrie automobile, à travers différents facteurs :

  • Amélioration de l’efficacité et du rendement global de l’équipement, ce qui a un impact positif sur la productivité.
  • Remplacement de la maintenance conditionnelle par la maintenance prédictive, éliminant la nécessité d’un arrêt complet de l’installation.
  • Installation d’un contrôle de qualité prédictif au lieu d’un contrôle de qualité statistique ou basé sur l’échantillonnage.
  • Surveillance et conservation des ressources énergétiques en identifiant les brèches et en les comblant.
  • Aide aux constructeurs automobiles à se conformer aux normes environnementales en influençant le comportement des travailleurs. L’utilisation de capteurs connectés peut amener les unités à automatiser la conformité à l’hygiène de l’environnement.

Pour y arriver, pourquoi ne pas s’allier avec un acteur innovant ? Découvrez notre expertise sur l’industrie de production et l’industrie automobile. Que faites-vous pour rester en avance sur la concurrence ?

 

Publications similaires

En savoir plus
ERP Cloud : le cas des fusions-acquisitions
En savoir plus
Impact de la digitalisation sur les organisations
En savoir plus
ERP Cloud : le cas des fusions-acquisitions (3/3)
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus

Contact
Contact

Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter.